Thèmes

Détails importants

Les descriptions détaillées pour tous les volets thématiques de l’Institut canadien pour l’apprentissage des littératures numériques de 2018 se trouvent en dessous.

Une fois inscrit.e, les participants recevront un courriel de confirmation qui comprendra un lien à un formulaire où ils /elles peuvent indiquer leur choix de thème, leur préférence de taille de t-shirt et leurs besoins alimentaires.

Même si vous vous intéressez au volet production vidéo critique ou au mouvement maker, vous êtes invité.e à participer à l’atelier gratuit sur le Codage pour les enseignants qui aura lieu le lundi 9 juillet, 2018. Cet atelier, animé par Jonathan Weber et Professeure Michelle Hagerman, vous offrira une introduction aux principes de codage. Plusieurs participant.e.s de l’Institut de 2017 nous ont dit qu’ils auraient apprécié l’occasion de participer dans deux volets thématiques — alors avec cette journée de codage gratuite, vous pouvez le faire!

Journée de Codage pour les enseignants (gratuit) + 3.5 jours d’exploration dans un deuxième volet thématique = Une semaine d’apprentissage inoubliable

À noter: Grâce à un financement du gouvernement fédéral en collaboration avec la Faculté de génie de l’Université d’Ottawa, nous pouvons offrir cette journée de codage pour les enseignants sans frais d’inscription. Nous devons alors suivre un autre processus d’inscription pour cette journée spéciale.

Afin de réserver votre place, nous vous prions de vous inscrire ici: https://www.eventbrite.ca/e/introduction-to-coding-computational-thinking-for-teachers-tickets-42804809337

Code d’accès: #LNDLCA


Déscription des thèmes de l’Institut

La production critique de la vidéo numérique

Leaders de 2018
Jamilee Baroud et Genevieve Cloutier
(avec l’appui de Diane Watt)
Locaux: Le nouveau laboratoire d’apprentissage et les studios de réalisation vidéo au Carrefour d’apprentissage (CRX)

Nous sommes tellement reconnaissant des contributions de Kayf Abdulqadir, Fartousa Siad, Jamilee Baroud, Genevieve Cloutier et Diane Watt qui ont collaboré à la réalisation de cette vidéo au cours de l’Institut de 2017. Ici, vous pouvez voir ce que nous avons vécu, avec un regard particulier sur les compétences que vous pouvez développer au cours de l’Institut de 2018. 


La capacité de conceptualiser des textes multimodaux, de représenter et de partager des connaissances aux fins authentiques comptent parmi les littératies les plus importantes aujourd’hui. De plus, pour pouvoir atteindre leurs buts de carrière, à l’école, et même dans la vie privée, nos élèves doivent commencer par apprendre à être critiques : à lire, à créer et à évaluer la fiabilité des textes multimodaux. La recherche démontre que les jeunes Canadiens sont de grands consommateurs de vidéos en ligne, mais ils utilisent rarement ce média puissant pour créer leurs propres messages. Pour que nos élèves passent de la consommation à la création critique, à titre d’éducatrices et éducateurs,  nous devons explorer les méthodes pédagogiques qui peuvent appuyer le développement de ces compétences essentielles.

Dans le volet Création et production vidéo, les participant.e.s collaboreront avec collègues, chercheur.e.s, et une équipe de jeunes réalisatrices pour concevoir un projet personnel. Tout le monde créera une vidéo qui pourrait servir comme texte mentor à leurs élèves. À partir d’un encadrement théorique des nouvelles littératies et des littératies critiques qui remettent en question les structure de pouvoir, les participant.e.s pourront mieux envisager les projets interdisciplinaires qui vont mettre les élèves, avec leurs perspectives diverses, au centre de leur apprentissage. Chacun.e participera à chaque étape de la conceptualisation et de la production médiatique: le remue-méninge, la conception, le tournage, l’édition, la publication et la projection. À la fin de la semaine, les participant.e.s devraient se sentir confiant.e.s et enthousiastes face à l’idée que leurs élèves créent des vidéos, peu importe le niveau scolaire ou le domaine qu’ils enseignent.

Références

Ávila, J., & Zacher Pandya, J. (2013). Traveling, textual authority, and transformation: An introduction to critical digital literacies. In J. Ávila & J. Zacher Pandya (Eds.), Critical digital literacies as social praxis: Intersections and challenges (pp. 1–12). New York: Peter Lang.

Goodman, S. (2003). Teaching youth media: A critical guide to literacy, video production, and social change. New York: Teachers College Press, Columbia University.

Lankshear, C., & Knobel, M. (2011). The new literacies: Everyday practices and social learning, (3rdEdition). Berkshire, England: McGraw Hill.

Miller, S., & McVee, M. (2012). Multimodal composing: The essential 21st century literacy. In S. Miller & M. McVee (Eds.), Multimodal composing in classrooms: Learning and teaching for the digital world (pp. 1–12). New York and London: Routledge.

Steeves, V. (2014). Young Canadians in a wired world, Phase III: Life online. Ottawa, ON: MediaSmarts.


Le mouvement Bricoleur : Démocratiser l’accès aux savoirs liés au design 3D et la création en ligne

Leaders de 2018
Michelle Schira Hagerman,  Megan Cotnam-Kappel, Mohamed Galaledin et Justine Boudreau
Local: Le bac à Sable à la Faculté de Génie (Pavillon SITE)

Un intérêt renouvelé pour la réalisation et la fabrication physique et numérique, voire le « bricolage » ont entraîné le « mouvement bricoleur » (Maker) et la reconnaissance que ces expériences de bricolage mènent au développement de compétences essentielles du 21e siècle. Le potentiel du mouvement bricoleur pour transformer l’éducation ne réside pas dans un ensemble d’outils (par ex. l’imprimante 3D), mais dans la création (le bricolage), la communauté de pratique (l’espace bricoleur) et la construction d’une identité bricoleur.se. Les professeures Hagerman et Cotnam-Kappel présenteront un survol de la recherche et des pratiques réussies pour le développement d’activités et d’espaces bricoleur. Elle sont très heureuses de pouvoir présenter leurs recherches récentes, entamés en collaboration avec les enseignant.e.s du Conseil des écoles publiques de l’Est de l’Ontario et la Chaire de recherche du Canada en technologies et pédagogies, Janette Hughes.

Par ailleurs, tous auront l’occasion de vivre des expériences collaboratives de bricolage numérique. Dans l’atelier de design en profondeur, les participant.e.s pourront explorer, collaborer et développer un projet personnel qui aborde un ou plusieurs concepts clés du mouvement bricoleur. Les enseignant.e.s sont au cœur de ce mouvement, car elles et ils peuvent véritablement démocratiser l’accès aux savoirs liés à la pensée computationnelle,  au design 3D et, plus généralement, à la création en ligne en développant une culture de bricolage avec leurs élèves.

Nous mettrons nos projets et idées dans un journal de design que nous partagerons sur notre site web et avec tous les participants au cours du Salon d’apprentissage le 13 juillet.

Références

Clapp, E., Ross, J., O. Ryan, J. et Tishman, S. (2016). Maker-Centered Learning: Empowering Young People to Shape their Worlds. Jossey-Bass.

Hatch, M. (2014). The maker movement manifesto. New York: McGraw-Hill.

Halverson, E. et Sheridan, K. (2014). The Maker movement in education. Harvard Educational Review, 84(4), 495-504. doi: http://dx.doi.org/10.17763/haer.84.4.34j1g68140382063

Martin, L. (2015). The promise of the maker movement for education. Journal of Pre-College Engineering Education Research (J-PEER), 5(1), 30-39. doi:10.7771/2157-9288.1099


La pensée computationnelle et le codage en contextes scolaires interdisciplinaires

Leaders de 2018
Jonathan Weber et Rick Alexanderson
Local: Le nouveau laboratoire du Bricolage au Carrefour d’apprentissage (CRX)

Il y’a 20 ans, seuls les ingénieurs informatiques savaient comment programmer les ordinateurs. Être “techie” ou “geek d’ordinateur” c’était pour les jeunes (surtout les garçons) qui aimaient les mathématiques, les machines et les jeux vidéos. Aujourd’hui, en 2018 le codage est largement considéré une littératie fondamentale. Ce changement majeur de point de vue n’est pas parce que nous croyons que tous enfants devront devenir informaticien.ne.s (qui doivent toujours maîtriser les connaissances disciplinaires très particulières) mais parce que, en tant que citoyen.ne.s vivant dans un monde numérique, il est essentiel de comprendre comment les ordinateurs influencent et contrôlent nos vies (par ex. les algorithmes qui déterminent les résultats de recherche en ligne, les applications bancaires, les systèmes de vote en ligne pour nos organisations professionnelles etc.) Aujourd’hui, être citoyen.ne critique et engagé.e veut dire comprendre comment programmer les ordinateurs pour mieux voir comment l’informatique influence nos connaissances, nos systèmes, et notre culture démocratique.

Les participant.e.s dans le volet Codage, pensée computationnelle et robotique sont invité.s. à participer à la journée de Codage pour les enseignants le lundi 9 juillet où ils vivront une introduction interactive aux concepts de base. Ensuite, du 10 au 13 juillet, ils approfondiront leurs compétences de codage en Python, et C pour Arduino, tout en explorant les applications pratiques et interdisciplinaires. Ils apprendront à coder les robots CARL et, grâce à un don du groupe CodeMyRobot, tous les participant.e.s recevront un robot comme cadeau de participation.

Si vous êtes déjà assez avancé.e dans vos connaissances de codage où si vous êtes débutant.e, vous apprendrez à votre niveau pour finir la semaine ayant appris de nouvelles compétences.  De plus, au cours de cet atelier, tout le monde va collaborer à explorer les intégrations interdisciplinaires du codage et les principes de la pensée computationnelle pour répondre à notre but commun: que nos élèves, qu’ils soient très jeunes ou plus grands,  puissent apprendre à comprendre et à critiquer l’influence des ordinateurs dans leurs vies.

Références

Gretter, S., & Yadav, A. (2016). Computational Thinking and Media & Information Literacy: An Integrated Approach to Teaching Twenty-First Century Skills. TechTrends60(5), 510–516. http://doi.org/10.1007/s11528-016-0098-4

Leonard, J., Mitchell, M., Barnes-Johnson, J., Unertl, A., Outka-Hill, J., Robinson, R., & Hester-Croff, C. (2017, September). Preparing Teachers to Engage Rural Students in Computational Thinking Through Robotics, Game Design, and Culturally Responsive Teaching. Journal of Teacher Education.  http://doi.org/10.1177/0022487117732317

Yadav, A., Mayfield, C., Zhou, N., Hambrusch, S., & Korb, J. T. (2014). Computational Thinking in Elementary and Secondary Teacher Education. ACM Transactions on Computing Education14(1), 1–16. http://doi.org/10.1145/2576872